Zoom sur le métier de piscinier

Un piscinier est un spécialiste de la piscine. Il assure les différents travaux relatifs aux bassins tels que la conception, la construction, l’entretien et les éventuelles réparations. Cette activité requiert le suivi d’une formation spécifique.

En effet, pendant la saison, la piscine constitue un endroit pour se reposer, prendre soin de son corps, mais aussi un lieu à risque pour les petits enfants, elle peut également entraîner des problèmes de peau si l’eau n’est pas propre. Bien comprendre le métier de piscinier est alors nécessaire.

piscine a debordement

Le piscinier participe à toutes les étapes

De nombreuses personnes possèdent leur propre piscine dans l’Hexagone et plusieurs ménages ont décidé d’en construire une. Entre les piscines enterrées et les versions hors-sol, le choix est varié.

Durant cette première étape, l’accompagnement du piscinier permettra de faire correspondre le projet et la surface disponible ainsi que les moyens financiers. Bien informé sur les différentes gammes, le professionnel fournira des conseils avisés. Par ailleurs, il réalisera un design mettant en valeur le terrain et adapté à la configuration des lieux.

Après la conception, il établira un devis détaillé détaillant les activités, la durée et les matériaux à utiliser. Ensuite, il supervisera les travaux de construction et l’installation des différents équipements. Pendant cette phase, le volet sécurité fera l’objet d’une attention particulière, surtout celui consistant à ériger une barrière de protection.

Lorsque tout est fini, il procèdera aux tests de vérification et assurera le traitement de l’eau. L’entretien du bassin figurera aussi dans le contrat. Par ailleurs, vous pouvez l’appeler en cas de problèmes ou lorsque vous avez besoin d’un conseil spécifique.

Les compétences attendues d’un piscinier

En ce qui concerne la formation, le CAP monteur en installations sanitaires ou thermiques prépare au métier de piscinier. Pour ceux qui ont le bac, ils peuvent choisir entre le BP métiers de la piscine  ou le BP monteur en installation du génie climatique et sanitaire.

L’intervenant doit d’abord posséder de solides compétences techniques. Elles regroupent plusieurs domaines comme la connaissance des matériaux, la mécanique, la mécanique des fluides ou encore la chimie de l’eau. Ces aptitudes lui permettront de construire des œuvres respectant les normes et qui ne constituent pas une menace pour les utilisateurs.

Le piscinier doit être aussi un bon pédagogue. Il élabore les notices d’utilisation concernant l’entretien et les mesures de protection. Il doit aussi consacrer une partie de son temps à la sensibilisation, la formation et l’encadrement des propriétaires.

Des qualités humaines comme l’écoute sont également indispensables. Ses aptitudes lui permettront de cerner les besoins et mieux satisfaire l’attente de ses clients. Par ailleurs, un bon échange contribuera à lever certaines appréhensions.

Comment sélectionner un piscinier ?

Aujourd’hui, un petit tour sur le web et les réseaux sociaux permettent d’avoir un aperçu des offres disponibles à proximité. En effet, il est important que l’intervenant puisse se déplacer chez son client et intervenir rapidement en cas de problèmes.

Cette première approche facilite l’établissement d’un short-list. Après, vous pouvez les inviter à venir chez vous, regarder les piscines qu’ils ont installées. Vous pouvez profiter de ces visites pour poser des questions relatives à leurs compétences et leur professionnalisme.

Une autre approche consiste à contacter vos proches, vos amis et les voisins qui possèdent une piscine. Outre les compétences techniques, les qualités humaines doivent faire l’objet d’une attention particulière. La réussite d’un projet dépend d’une bonne interaction entre les deux parties prenantes. Interroger ses proches est bien. Se faire sa propre opinion est également indispensable.