Zoom sur le métier de piscinier

Un piscinier est un spécialiste de la piscine. Il assure les différents travaux relatifs aux bassins tels que la conception, la construction, l’entretien et les éventuelles réparations. Cette activité requiert le suivi d’une formation spécifique.

En effet, pendant la saison, la piscine constitue un endroit pour se reposer, prendre soin de son corps, mais aussi un lieu à risque pour les petits enfants, elle peut également entraîner des problèmes de peau si l’eau n’est pas propre. Bien comprendre le métier de piscinier est alors nécessaire.

piscine a debordement

Le piscinier participe à toutes les étapes

De nombreuses personnes possèdent leur propre piscine dans l’Hexagone et plusieurs ménages ont décidé d’en construire une. Entre les piscines enterrées et les versions hors-sol, le choix est varié.

Durant cette première étape, l’accompagnement du piscinier permettra de faire correspondre le projet et la surface disponible ainsi que les moyens financiers. Bien informé sur les différentes gammes, le professionnel fournira des conseils avisés. Par ailleurs, il réalisera un design mettant en valeur le terrain et adapté à la configuration des lieux.

Après la conception, il établira un devis détaillé détaillant les activités, la durée et les matériaux à utiliser. Ensuite, il supervisera les travaux de construction et l’installation des différents équipements. Pendant cette phase, le volet sécurité fera l’objet d’une attention particulière, surtout celui consistant à ériger une barrière de protection.

Lorsque tout est fini, il procèdera aux tests de vérification et assurera le traitement de l’eau. L’entretien du bassin figurera aussi dans le contrat. Par ailleurs, vous pouvez l’appeler en cas de problèmes ou lorsque vous avez besoin d’un conseil spécifique.

Les compétences attendues d’un piscinier

En ce qui concerne la formation, le CAP monteur en installations sanitaires ou thermiques prépare au métier de piscinier. Pour ceux qui ont le bac, ils peuvent choisir entre le BP métiers de la piscine  ou le BP monteur en installation du génie climatique et sanitaire.

L’intervenant doit d’abord posséder de solides compétences techniques. Elles regroupent plusieurs domaines comme la connaissance des matériaux, la mécanique, la mécanique des fluides ou encore la chimie de l’eau. Ces aptitudes lui permettront de construire des œuvres respectant les normes et qui ne constituent pas une menace pour les utilisateurs.

Le piscinier doit être aussi un bon pédagogue. Il élabore les notices d’utilisation concernant l’entretien et les mesures de protection. Il doit aussi consacrer une partie de son temps à la sensibilisation, la formation et l’encadrement des propriétaires.

Des qualités humaines comme l’écoute sont également indispensables. Ses aptitudes lui permettront de cerner les besoins et mieux satisfaire l’attente de ses clients. Par ailleurs, un bon échange contribuera à lever certaines appréhensions.

Comment sélectionner un piscinier ?

Aujourd’hui, un petit tour sur le web et les réseaux sociaux permettent d’avoir un aperçu des offres disponibles à proximité. En effet, il est important que l’intervenant puisse se déplacer chez son client et intervenir rapidement en cas de problèmes.

Cette première approche facilite l’établissement d’un short-list. Après, vous pouvez les inviter à venir chez vous, regarder les piscines qu’ils ont installées. Vous pouvez profiter de ces visites pour poser des questions relatives à leurs compétences et leur professionnalisme.

Une autre approche consiste à contacter vos proches, vos amis et les voisins qui possèdent une piscine. Outre les compétences techniques, les qualités humaines doivent faire l’objet d’une attention particulière. La réussite d’un projet dépend d’une bonne interaction entre les deux parties prenantes. Interroger ses proches est bien. Se faire sa propre opinion est également indispensable.

Pisciniste avec excellence et sérénité

Un pisciniste pour affronter la chaleur !

Une vague de chaleur s’est abattu ces dernières semaines sur l’hexagone et tout nous porte à croire qu’elle ne fait que commencer. Les températures sont globalement supérieures aux normales de saison. Sommes-nous en train d’assister un début de canicule comme celles de 2003 où les thermomètres ont dépassé la barre de 30° C ? Si c’est le cas, il est encore temps de contacter votre pisciniste pour vous faire installer une piscine coque. Après tout cela ne prend en moyenne qu’une semaine.

Le rôle du pisciniste

Le pisciniste vous accompagnera pendant toutes les étapes de déroulement de votre projet piscine en commençant par étudier et évaluer votre terrain et votre projet, selon vos attentes et besoins et aussi sa faisabilité. Il vous conseillera sur tous les éléments indispensables et essentiels au bon fonctionnement de votre piscine. Une fois votre décision prise et le devis signé, il prendra en charge le recrutement de tous les artisans qui devront intervenir tels que le maçon, plombier, étancheur et carreleur. Il s’occupera aussi de la gestion des travaux de construction.

pisciniste

 

Le pisciniste peut s’en charger également de tous les travaux d’aménagement de la zone aux abords de la piscine. Pour cela, il est amené à travailler en collaboration avec un paysagiste dans le but d’intégrer votre piscine dans votre environnement. Son rôle ne s’arrête pas à la livraison de la piscine, car il peut s’occuper aussi de l’entretien et des travaux de rénovation lorsque ceux-ci seront nécessaires.

Quels sont les critères pour choisir un pisciniste ?

Choisissez de préférence un pisciniste qui soit membre de la Fédération des professionnels de la piscine, car il est engagé vis-à-vis du label ProPiscine. Le but de ce label est d’assister les futurs propriétaires d’une piscine en leur signalant que le professionnel qu’ils ont choisi est on ne peut plus fiable et compétent pour mener à bien leur projet.

Afin de choisir votre pisciniste sans vous tromper, il est impératif de se renseigner sur les prestations et services qu’il propose aussi bien que sur les garanties et assurances mises à votre disposition.

C’est une fausse idée reçue de penser qu’il faut toujours faire appel à un pisciniste appartenant à un réseau de franchisés. C’est vrai que cela peut être plus rassurant, mais un pisciniste indépendant, en plus d’être tout aussi qualifié et compétent, peut-être plus flexible en termes de tarifs et services.

Devis piscine : est-il obligatoire ?

Un devis piscine en fonction de vos attentes

D’une manière générale, la réalisation d’un devis n’est pas obligatoire. Le professionnel doit néanmoins fournir à ses clients les prix pratiqués, qu’ils en fassent la demande ou non. Le professionnel n’est tenu de fournir un devis que dans les cas où il se serait engagé à le faire par le biais d’une publicité ou par tout autre moyen. Dans certains cas bien précis, le législateur impose au professionnel de fournir un devis avant le démarrage des travaux : déménagement, prestations funéraires, services à la personne lorsque le montant de la prestation est supérieur à 100 € TTC par mois, dépannages, réparations et entretiens dans le domaine du bâtiment et des équipements de maison d’un montant supérieur à 150 € TTC. À moins de trouver un pisciniste prêt à vous installer une piscine à moins de 150 € TTC, le devis piscine est donc obligatoire.

La seule dérogation à cette règle dans le secteur du bâtiment, s’applique lorsqu’il y a une urgence absolue qui mettrait en danger immédiat la santé et la sécurité des personnes ou l’intégrité des locaux.

Les avantages d’un devis piscine personnalisé

Optez pour un devis piscine sur-mesure présente des nombreux intérêts par rapport à un devis standard. Le client bénéficie d’un accompagnement infaillible tout au long de la réalisation de son projet et il est libre de choisir chaque élément constitutif de sa piscine : taille, modèle, profondeur, système de filtration, moyens d’accès, etc.

devis piscine

Pensez à demander un devis détaillé suivant la chronologie des produits afin de faciliter la lecture et la compréhension. Certains éléments doivent apparaître obligatoirement dans les devis comme la date de création et de validité, la date de début et durée estimée des travaux, etc.

  • Dans le cas d’un devis piscine, il est indispensable de mentionner en plus :
  • Une description détaillée du bassin : profondeur, largeur, etc.
  • La liste des produits accompagnée de la quantité de chacun ainsi que leurs prix. N’acceptez pas des devis avec des mentions “et le reste” ou “etc.”. Chaque produit doit être désigné individuellement.
  • Dans l’éventualité où le prix ne pourrait pas être indiqué, le pisciniste doit mentionner le mode de calcul employé afin que son client puisse faire ses propres vérifications.

Le devis est en principe gratuit, surtout lorsqu’ils sont obligatoires. Un devis peut être payant lorsqu’il requiert, par exemple, des études approfondies pour sa réalisation, ce qui est souvent le cas lors de la construction d’une piscine.

Le pisciniste est engagé fermement par le devis, alors que le client ne s’engage qu’à partir du moment où il le signe avec la mention “bon pour travaux”.

Il est important de prendre du temps pour approfondir un projet de construction d’une piscine. Après tout, ce n’est pas comme si à la fin on pouvait la rendre.

Devis piscine et les normes de sécurité AFNOR

Un dispositif de sécurité obligatoire dans le devis piscine

La construction, l’installation et l’utilisation d’une piscine enterrée ou semi-enterrée, privée à usage individuel ou collectif (piscine d’une résidence, d’hôtels, de campings, etc.) sont régies par une réglementation stricte vis-à-vis de la sécurité de ses utilisateurs. Ainsi, ces piscines doivent s’équiper d’un système de sécurité voire deux. Chaque dispositif de sécurité (barrière, alarmes, abris ou bâches de couverture) doit obéir obligatoirement à l’une des 4 normes de l’AFNOR : NF P 90-306, NF P 90-307, NF P 90-308 et NF P 90-309. Il est conseillé de prendre en compte le système de sécurité en amont de projet et de le faire figurer dans le devis piscine.

La norme NF P 90-306

Cette norme s’applique aux barrières employées pour restreindre l’accès à la piscine. Cela est d’autant plus utile si les usagers sont des enfants. La barrière doit être sans danger pour tous les utilisateurs et doit au même temps empêcher l’accès aux enfants de moins de 5 ans par quelque moyen qu’il soit (enjambement/escalade ou par une ouverture involontaire) et qui ne sont pas accompagnés d’une personne capable de les surveiller et porter secours en cas de besoin.

Les points clé de la norme NF P 90-306

La hauteur minimale entre deux points d’appui, ou entre le point d’appui le plus haut et le moyen d’accès ou de la partie la plus basse du niveau supérieur de la barrière, doit toujours être égale ou supérieure à 1,10 m

Les barreaux ne doivent comporter aucune saillie en relief. 

Les contours, arêtes, éléments protubérants et angles d’accès ne doivent présenter aucun risque de blessure. 

La barrière et son moyen d’accès ne doivent pas blesser ou coincer les utilisateurs qui cherchent à les franchir, spécialement les enfants. 

Le système de déverrouillage doit être manœuvré sans difficulté par un adulte et nécessiter au moins deux actions pour le libérer. 

La barrière, les poteaux et les moyens d’accès doivent résister aux chocs équivalant à un poids de 50 Kg.

Cela étant, la barrière ne suffit pas à elle seule à assurer une protection sans faille et ne remplace nullement la présence d’un adulte lorsque des enfants sont présents. Le bon fonctionnement de la barrière doit être vérifié de manière régulière. En cas de défaillance, l’accès au bassin doit être immédiatement interdit jusqu’à ce que des mesures de réparation soient prises. Pensez à intégrer des services après-vente dans votre devis piscine.

Devis piscine : les variables qui font grimper le prix

La piscine, une plus-value incontournable pour votre bien

Vous souhaitez faire construire une piscine afin de valoriser votre patrimoine immobilier ? C’est une excellente idée, mais qui demande de la réflexion. Faites appel à un pisciniste pour vous conseiller et vous accompagner pendant la préparation de votre projet. Après la phase de conception, le pisciniste sera en mesure d’établir un devis piscine en tenant compte de vos souhaits et de votre budget.

Qu’est-ce que fait fluctuer le montant du devis piscine ?

Le plus souvent, la construction d’une piscine enterrée est plus coûteuse que l’installation d’une piscine en kit. Cependant, cette dernière présente deux inconvénients majeurs : vous ne pouvez pas dessiner la forme de votre piscine et en général elles ne bénéficient pas d’une garantie décennale.

Des nombreux paramètres influent sur le montant global de construction d’une piscine : ses dimensions, la nature des travaux nécessaires à son installation, le coût et l’installation des options…

Bassin à taille standard ou sur-mesure ?

La dimension de la taille de votre bassin est le premier élément que vous devrez prendre en compte afin de maîtriser votre budget. Rappelez-vous que les bassins aux dimensions standards sont : moins onéreux que le sur-mesure, car ils sont fabriqués en série dans le cas des piscines coque, plus faciles à installer et à aménager. Bien évidemment, plus le bassin sera grand et plus le montant du devis piscine sera élevé.

devis piscine

Les travaux incontournables pour une piscine enterrée

Lorsqu’on décide de construire une piscine enterrée, il faut s’attendre à une augmentation des coûts liés aux travaux préalables à réaliser sur le terrain :

  • Le traçage pour mesurer l’emplacement de la piscine.
  • Le terrassement afin de délimiter l’emplacement et la profondeur du bassin ainsi que les chemins pour le relier au local technique.
  • L’installation du drain qui permettra de dévier les arrivées d’eaux qui peuvent exercer une pression sur le bassin. Cela est surtout important dans le cas des terrains argileux ou en présence d’une nappe phréatique.
  • La pose de la piscine coque.
  • L’aménagement des canalisations et des raccordements.
  • Le remblaiement aux alentours de la piscine.
  • L’installation de la margelle.
  • Les options d’aménagement des piscines
  • Le mot option parle de lui-même : accessoire facultatif que l’on peut on non, mettre en place. Cela étant dit, il est quand même plus plaisant de personnaliser sa piscine et les options sont des éléments indispensables pour lui donner du caractère :
    • Des options d’intérieur : escalier, échelle, plongeoir, jets, cascades, fontaines, lames d’eau, système de nage à contre-courant, spa intégré, stickers de piscine, éclairage…
    • Des options d’extérieur : plage ou jardin autour, pool house, éclairage, bâche de sécurité, barrière, abri de piscine, meubles de piscine…

Il est certain qu’une piscine va ajouter une plus-value considérable à votre demeure, mais elle va, avant tout, vous procurez des grands moments de plaisir.

QUELS SPORTS PRATIQUER DANS UNE PISCINE PAS CHER

BIEN CHOISIR VOTRE PISCINE PAS CHER

La natation englobe diverses activités physiques pouvant être exécutées aussi bien à la surface de l’eau que sous celle-ci. Certaines de ces activités peuvent être aisément pratiquées dans votre piscine pas cher : le plongeon, la natation, l’aquajogging, l’aquafitness, l’aquagym, etc. Il faudrait cependant que la taille, la forme et la profondeur de la piscine soit adaptée à ces pratiques sportives.

Idéalement et dans le souci d’une utilisation optimale l’eau doit arriver au niveau du buste. Et quid de ceux qui veulent nager ou plonger ? Pour les amateurs de nage (brasse, crawl, dos crawlé, papillon, etc.) il est nécessaire d’avoir au minimum 1 m de profondeur. Pour ceux qui souhaitent s’amuser en pratiquant le plongeon il faudrait au minimum 2 m de profondeur. Comment faire pour contenter tout le monde ? La meilleure solution est d’opter pour une piscine pas cher à fond progressif comme ceux des piscines publiques.Piscine pas cher

NATATION : LE SÉSAME POUR UNE SANTÉ DE FER

La natation mobilise différentes nages, chacune avec ses propres techniques et ses nombreux bienfaits. Vous pouvez toutes les pratiquer dans votre piscine pas cher à condition qu’elle s’y prête.

La brasse est la nage la plus accessible aux débutants et c’est peut-être pour cette raison qu’elle est la première qu’on apprend. On en distingue deux types : la brasse simple et la brasse coulée. Les mouvements sont les mêmes, dans le premier la tête est maintenue hors l’eau et dans le deuxième elle est sous l’eau et on la sort uniquement pour respirer. La brasse muscle les biceps, les pectoraux et la ceinture abdominale.

Le crawl est la nage la plus rapide et la principale difficulté dans son apprentissage consiste dans la maîtrise de la coordination entre les mouvements du bras et la respiration. Le crawl permet de travailler le cardiovasculaire, la respiration et l’endurance. Il apporte de la tonicité musculaire et de la souplesse articulaire. Il renforce également le système immunitaire.

La nage papillon est en apparence compliqué mais la technique est en réalité très simple. La principale difficulté vient du côté athlétique de cette nage qu’exige une excellente force musculaire et de la souplesse. La nage papillon permet de muscler les abdominaux en profondeur.

Le dos crawlé diffère des autres nages car c’est la seule nage où le nageur est allongé sur le dos. Elle est souvent conseillée par les kinés pour soulager les problèmes de dos et de la colonne vertébrale.

La piscine pas cher n’est pas uniquement là pour embellir votre maison, elle peut aussi apporter des bénéfices considérables à votre santé.